La pomme rouge

La pomme rouge  2

Bébé Loup a deux ans et demi. Les imagiers et autres petits livres presque sans textes ne l’intéressent plus vraiment. Mais il n’aime pas encore les histoires trop longues. Ca n’est pas facile, de trouver le juste milieu.

Quand j’ai découvert La pomme rouge dans une librairie du centre de Paris, j’ai été toute heureuse de retrouver Kazuo Iwamura, l’auteur de la famille Souris, qui accompagne nos soirées depuis tant d’années et  j’ai su que Bébé Loup allait en aimer les dessins.

Le soir-même, je l’ai pris sur mes genoux, et lui ai montré le joli livre à la couverture rouge. Toutes les illustrations sont en noir et blanc, sauf la petite pomme qui virevolte dans la colline, qui danse entre les pages. J’ai commencé à lui raconter l’histoire de la jolie petite Nathchan, qui s’apprête à croquer sa pomme tranquille quand celle-ci lui échappe des mains et se met à rouler.

Un petit écureuil essaie de l’attraper, mais il n’y arrive pas. Un lapin mignon le suit, sans succès. « attends nooooouuuus, atteeeeeeeeennnnds noooooouuuuus » crient les trois malheureux.Et Bébé Loup éclate de son rire de ténor. Et il en veut encore. D’habitude, c’est lui qui crie »attttteeeennnnnd nooooouuuus » quand je marche un peut trop vite dans la rue ! Alors le retrouver dans un livre, c’est d’autant plus savoureux !

Heureusement, la pomme est arrêtée par le dos d’un gros ours. Oumpf ! Oumf ! Oumpf ! Et Bébé Loup rit de plus belle.

La petite tribu ainsi constituée cherche le plus bel endroit pour déguster la pomme ! Ils remontent en haut de la colline et savourent le fruit autant que la joie d’être ensemble. Tous les 4, ils plantent les pépins  au sommet, pour qu’un pommier, bientôt voit le jour !

Kazuo Iwamura a ce talent immense : il dessine à merveille et écrit avec une profondeur et une justesse qui m’émeut chaque fois. En quelques mots, il dit tout l’important.

Qu’on a parfois besoin d’aide, et que quand ça arrive, si on regarde bien, il y a des gens pour nous tendre la main.

Que si les apparences inquiètent, elles sont parfois trompeuses

Qu’une pomme partagée est encore meilleure

Qu’il est bon de ne pas se précipiter, de choisir le meilleur endroit, ce qu’il y a de mieux pour nous, quite à faire quelques efforts de plus

Et qu’enfin du hasard de la vie, des rencontres qui jalonnent notre chemin  naissent les plus belles choses, les chose qui s’ancrent dans la terre et dans le coeur, pour toujours.

PS : Je glisse depuis quelques temps des liens amazon vers les livres dont je vous parle, pour que vous puissiez les commander plus facilement. Chaque fois que vous passez commande en cliquant sur le lien, je gagne quelques centimes ! 

 

6 commentaires
  1. Bao dit :

    Je vais le mettre en whish list chez nous celui ci 🙂 Étant de grands fans de la famille souris, je pense que ça plaira à tout le monde

    • Troisfoismaman dit :

      C’est peut-être un peu « bébé » pour tes filles. Quoique ! Moi je l’aime vraiment beaucoup et j’ai presque 26 ans ;-)))

  2. Hortense dit :

    Oh, un de mes livres préférés! Beaucoup de pages, peu de textes, des dessins magnifiques!! J’aime aussi beaucoup Y a t il des ours en Afrique, connais-tu?

    • Troisfoismaman dit :

      Mais oui ! C’est un cadeau de Grand-mère qui a vécu en Afrique, et on l’adore ! ! On le lit très régulièrement ! Je vois que nous avons le même genre de bibliothèque 😉

  3. Sylvie dit :

    Ton post sur ce livre que j’adore, que j’ai beaucoup offert et que je me réjouis de lire à Jean (comme la famille Souris, je les ai tellement lus et relus petite) me rappelle la proposition que je t’ai faite. Je travaille trop en ce moment (je n’ai même pas pris le temps de répondre à ton si gentil mail sur la maison en Bretagne, splendide!) mais cela ne sort pas de ma tête!

  4. Agathe dit :

    Je l’ai lu à ma classe. Ils aiment bcp le côté répétitif de l’histoire. J’avais caché une pomme derrière mon dos 😉 et c’était comme s’ils en voyaient une pour la première fois à la fin de ma lecture. (je m’en sers pour compter avec eux)

    Bisous (je pense à vous, souvent … )

Commentez !

© 2017 Trois fois maman -- Mentions légales