La boite mail de Grand Loup

baiser-hoteldeville

Papa porté sur le sujet oblige, Grand Loup a eu sa propre boite mail alors qu’il n’avait que quelques heures. Je me rappelle la joie de Troisfoispapa, d’avoir écrit tout attaché le prénom et le nom de son tout petit garçon, suivis d’un @.

Je me souviens aussi avoir eu le même genre de sensation lorsque j’ai dit pour la première fois à une sage-femme : « je suis la maman de Grand Loup« . Chacun ses petits bonheurs primo-parentaux !

J’avais évidemment oublié cette adresse mail. Et puis la semaine dernière, Troisfoispapa l’a ouverte, avec Grand Loup. Dedans, il y avait le message datant de 2010, annonçant la naissance de Petit Loup. Et notre ainé a envoyé ses premiers mails. Et lu ses premières réponses. Sous notre regard bienveillant, évidemment !

Le week-end dernier, j’ai reçu un mail de mon grand fiston, avec des coeurs et des smileys (bonhomme de neige, fleur, étoile, crabe, gâteau … va comprendre !)  ! Un nouveau petit bonheur primo-parental. Je lui ai répondu dans la seconde, évidemment. Après quelques échanges, il a fini par venir relire ses réponses sur mon ordinateur ! Quand on est si près l’un de l’autre, il n’y a rien de meilleur qu’on bon câlin !

Mais ce matin, je pensais à lui. A la discussion que nous avions eue hier soir sur un livre de photos vu en classe et qui l’a fasciné : Les doigts pleins d’encre de Doisneau et Cavanna. Au lieu de travailler, je suis allée flâner sur google, à la recherche d’info sur les artistes. Et puis je suis tombée sur Le Baiser de l’hôtel de Ville. Cette photo qui ne me fait presque plus rien parce que je l’ai trop vue, mais que j’ai aimée. Enormément. Et que j’ai trimballé de déménagements en déménagements, et accroché chaque fois sur les murs de mon salon. Jusqu’au dernier. Overdose de Doisneau.

Cette affiche, je l’ai gardée précieusement. Et puis je l’ai bazardée, il y a peu (je vous ai dit que nous étions en chemin vers le minimalisme ? Il faudra qu’on en reparle !) . Mais elle nous a vus partir à la maternité, et rentrer avec notre poupon dans les bras. Elle a vu nos nuits de dingues et nos cernes creusées. Elle a assisté aux premiers pas de Grand Loup et avec elle, c’est son petit minois de bébé que je revois sourire dans le tout petit salon.

J’avais très envie de partager ces souvenirs avec lui. Alors ce matin,  je lui ai envoyé un Baiser de l’hôtel de Ville et quelques petits mots doux dans un mail, pour lui raconter tout ça !

 

 

 

2 commentaires
  1. […] cela nécessite un accompagnement vigilant de notre part. Alors il a désormais une adresse mail qu’il consulte régulièrement. Son papa l’initie à scratch, pour lui apprendre à coder. Mais […]

  2. Laure Porché dit :

    J’adore ton blog! Je ne viens pas souvent malheureusement par manque de temps, mais à chaque fois je lis 10 articles avec le plus grand plaisir, charmée à la fois par ton écriture et par votre famille 🙂 Des bises de la Grosse Pomme! 🙂

© 2020 Trois fois maman -- Mentions légales