Quand un bébé refuse le biberon

refusbiberon

Bébé Loup, la crèche et moi, c’est une longue histoire. Elle a commencé il y a trois mois, quand, en prévision de l’entrée en collectivité, j’ai entrepris de proposer des biberons à mon tout-petit qui, jusque là, n’avait têté que le sein maternel. Il avait 4 mois.

Je me suis lancée en toute confiance. Pour Grand Loup et Petit Loup, ce passage n’avait posé aucun problème. Je ne me suis pas mefiée: j’ai tiré mon lait, je l’ai mis dans un biberon de la marque utilisée pour les grands, je l’ai donné à troisfoispapa qui a pris Bébé Loup dans ses bras, et là, drame! Bébé Loup a refusé catégoriquement la tétine.

Je me suis précipitée sur internet, j’ai vu que ça n’était pas si grave. Et surtout, que c’était ultra fréquent, ce que copine chérie et pédiatre adorée ont confirmé. Ouf! Elles m’ont donné des petites astuces, j’en ai trouvé d’autres sur le net. Les voici:

– faire donner le biberon par quelqu’un d’autre que vous (le papa, ça reste le mieux), à un moment où, de préférence, vous n’êtes pas dans les parages

– choisir des tétines ergonomiques, qui imitent la texture et la forme du sein maternel. Les marques s’y mettent toutes, petit à petit.

– Mettre un peu de compote sur la tétine avant de la donner au bébé. Le goût sucré est plus engageant que le caoutchouc

– En dernier recours, s’il ne veut vraiment pas le biberon, proposer la soft cup présentée ici par la Leche league

Normalement, avec l’une ou l’autre de ces petites techniques, tout rentre dans l’ordre en 3 semaines/1 mois, il parait. Chez nous, autant vous le dire tout de suite, elles n’ont pas marché. Les jours passaient, la date du début de l’adaptation se rapprochait dangereusement, et Bébé Loup continuait à de débattre, rouge de colère, des qu’on insistait un peu pour le faire boire au biberon.

Je me suis sentie démunie, complètement. Je voyais mon bébé affamé traverser les heures à la crèche sans rien dans la ventre.J’imaginais les puéricultrices à bout face à ce petit garçon inconsolable.
Je me suis sentie coupable. Avais-je trop attendu? Avais-je voulu, égoïstement, rendre ce bébé totalement dépendant de moi, au risque  de lui rendre la vie avec d’autres insupportable? La vie sans moi impossible? Et maintenant? Pourquoi ne trouvais-je pas la solution pour l’apaiser et qu’il accepte cette transition en douceur?

Après un mois de vaines tentatives, l’heure de la rentrée a sonné. Je suis arrivée a la crèche avec un Bébé Loup de 5 mois, qui ne buvait rien d’autre que mon lait, au sein.

J’ai eu deux grandes chances.La première c’est qu’on se connaissait, la crèche et moi! J’y accompagne petit loup le matin depuis 2,5 ans. La seconde, c’est que, travaillant à la maison, je n’avais ni patron ni horaires de bureau qui m’attendaient quelques jours après.

Pour ces deux raisons là, une adaptation tout en douceur à été possible. Une adaptation de deux mois, le temps qu’on diversifie l’alimentation de Bébé Loup.

Ça n’a pas été que facile.

D’abord parce que j’avais le sentiment qu’on était compliqués, anormaux, pénibles, Bébé Loup et moi.

Ensuite parce que quand on se sent coupable, on vit la moindre remarque, même celle qui se veut bienveillante, comme un coup de bambou. Je ne supportais aucune question, aucun « et est ce que vous avez essayé?, aucun si j’étais vous. Je ne tolérais aucun jugement.

Et puis quand je laissais Bébé Loup, même une heure, j’avais peur qu’il ait faim. J’étais tétanisée à cette idée. Et s’il m’arrivait quelque chose, pendant combien de temps refuserait-il de manger?

Enfin, aujourd’hui je peux dire que ça a duré deux mois. Mais quand on a entrepris cette adaptation-tunnel, je n’avais aucune idée du moment où, enfin, Bébé Loup pourrait faire des journées complètes. Je n’ai pas de patron et pas d’horaires, mais par contre, j’ai du boulot. Et cet emploi du temps complètement centré sur Bébé Loup me laissait dans un entre deux étrangement inconfortable. Je ne me sentais plus vraiment en congé mat’. Mais en même temps, je ne m’étais pas totalement remise au boulot.

On a introduit les compotes. Plus tôt, plus vite. Les puéricultrices ont accepté de donner à Bébé Loup le lait à la petite cuiller. Il a accepté de le prendre, comme ça. A coup de 20 ml, puis 30, puis 50. On a introduit les légumes. Plus tôt, plus vite. Et les laitages aussi. Il a pris le goûter à la crèche pendant deux semaines. Seulement le goûter. Plus le déjeuner à la crèche. Seulement le déjeuner .

Quand je pense que Grand Loup, à deux mois et demi, se faisait du 8h-18h30 à la crèche, et que Petit Loup a suivi le même chemin, à quatre mois, je me dis que, vraiment, on redécouvre tout. A chaque fois!

Aujourd’hui, pour la première fois, j’ai déposé Bébé Loup à la crèche à 9h, en même temps que Petit Loup, pour ne le récupérer que cet après midi, à 17h. J’ai longtemps appréhendé cette première vraie journée. Mais depuis quelques jours, je l’attendais vraiment. Il fallait pour nous tous qu’un rythme normalisé s’installe. Pourtant, ce matin, j’avais la gorge serrée quand je lui ai dit  Bonne journée, Bébé Loup, maman vient te chercher ce soir.

14 commentaires
  1. Chantal Trévinal dit :

    Et alors!!!! quel suspens!! comment s’est passée la journée pour lui et pour toi?

  2. Domitille dit :

    Sympa ton blog Ségolène ! Tu me recommandes quelle(s) marques pour les tétines ergonomiques/biberons d’allaitement mixte ? Car je sans que je vais avoir le même problème que toi !

    • Troisfoismaman dit :

      Coucou Domitille! Et Félicitations pour ta petite fille! Alors:
      – Avent vient de sortir un biberon « natural » qui a l’air très bien (l’avantage, c’est que si tu comptes lui donner ton lait, le tire-lait avent est, pour moi, de loin le meilleur, et c’est pratique d’avoir les biberons adaptables sur le tire-lait)
      – L’historique biberon ergonomique, c’est le Tommee Tipee
      – et enfin, récemment, plusieurs mamans m’ont conseillé le dodie initiation
      J’ai acheté les trois pour Bébé Loup, mais il n’y a rien eu à faire 😉
      Tu me diras ce qui a marché pour vous?

  3. Gatelet Roquel Sandra dit :

    Oh là là, que de souvenirs pour moi. Je te comprends, j’ai eu la même appréhension quand il a fallut que je laisse ma petite puce à la nounou. Je me demandais si elle allait accepter le biberon avec mon lait que j’avais tiré. Les premiers biberons n’étaient pas très concluants, mais par la suite elle les as acceptés. J’ai suivi une petite astuce de ma sage femme, elle m’a conseillé d’introduire le biberon au moment du quatre heure. J’ai hâte de lire la suite de ton histoire et j’espère que ton Bébé Loup a passé une bonne journée et que de ton côté tu as pu profiter un peu sans trop de stress.

    • Troisfoismaman dit :

      Merci Sandra, pour ton petit mot et pour l’astuce ! On a du mal à les laisser, nos petits bouts! Un petit câlin à Selenea en passant!

  4. Adeline dit :

    Je confirme, le Biberon avent Natural est très bien. Il était temps qu’ils s’y mettent…

  5. Emilie stephenson dit :

    Salut sego,

    Enfin un blog fin, sympa, Plein d’humour…et … sans faute d’ortographe! Je suis tombee dessus par hasard et suis ravie de te lire. Pour la petite Histoire, Alice a 11 mois, refuse toujours Le bib mais se Porte tres bien! Plein de bisous a tous les loups,

  6. Jane dit :

    Albane a 6 mois… Son adaptation a commencé hier et elle ne prend toujours pas le biberon. Nous avions anticipé en la faisant garder par ses grands parents les après-midi. elle buvait 10ml puis attendait mon retour …
    J’ai confiance en la crèche mais il est sûr qu’une certaine appréhension existe …

    • Troisfoismaman dit :

      Bonjour Jane,
      J’ai écrit cet article il y a longtemps maintenant, et en le relisant, je me souviens de l’inquiétude qui était la mienne et qui est sans doute la tienne aujourd’hui. Avec le recul, ce que je peux te dire, c’est que :
      1. Si la puericultrice est bien formée, elle saura trouver les petites astuces pour qu’Albane finisse par prendre ses biberons, j’en suis sûre.
      2. Ce n’est pas agréable de savoir que ton bébé ne mange pas suffisamment à la crèche. Mais nos petits loups ont de la ressource ! Bébé Loup se rattrapait le soir, la nuit et les week-ends !
      Je t’envoie de douces pensées pour cette période d’adaptation.

  7. Agnès (route des jeunes) dit :

    Salut Sego!
    Ça alors c’est une surprise! Ce texte date un peu pour toi, mais moi c’est mon actu!!! Ma fille, deuxième enfant, refuse le bib avec véhémence!! J’ai du coup pris un congé parental partiel pour m’assurer que madame puisse s’alimenter… Comme toi: purées plus tot… Pour l’instant on en est là… Quel que soit la tétine ou le biberon: RIEN ne lui convient! Mais POURQUOI personne n’invente une tétine molle, qui d’aspirer comme un sein?? POURQUOI?? En attendant je possede tous les biberons et tétines du monde… Je vais surfer sur ton blog du coup! Ça m’amuse tellement de te trouver derrière ce blog!!! Ça me ferait plaisir d’avoir de tes nouvelles! Écris moi, vu que j’ai mis mon e-mail! Je t’embrasse, Agnès

    • Troisfoismaman dit :

      Hello Agnès ! Quel plaisir de te voir ici ! Et avec deux loulous, donc ! Génial ! (pour le biberon, je ne sais pas où tu en es, je m’en souviens comme d’une période très pénible où rien ne fonctionnait ! J’ai fini par laisser tomber. Il mangeait la nuit, et jeûnait le jour, ou presque ;-)) Mais on s’en est sortis ! A très vite par mail 😉 Je t’embrasse

  8. Sarah dit :

    Bonjour, je suis la maman d’une petite puce de 5 mois aujourd’hui qui refuse tous les biberons présentés avec mon lait! Mes 2ers enfants n’avaient pas eu tant de complication à prendre ce satané biberon! Et pourtant ça je m’y suis prise 1 mois à l’avance!
    Nous avons commencé son adaptation à la crèche lundi. Mais voilà nous sommes mercredi et sa référente me demande si je serais ok de faire une plus grande période d’adaptation. Mininous ne boit pas au biberon et refuse la nourriture solide donnée par sa nounou! Heureusement je suis sous certif medical pour 15jrs. Mais après? J’espère que mon boulot acceptera de me laisser aller l’allaiter 2x par jour!
    Je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule!
    Bon courage à toute…

Commentez !

© 2017 Trois fois maman -- Mentions légales