ma vie de maman

Mardi, 18h58, Marseille, Gare Saint Charles.

Je monte en courant les marches trop hautes de l’escalator en panne. Je slalome entre les gens. Je scanne le presque plafond à la recherche du tableau qui me dira sur quel quai le train de 9h01 m’attend. Voie

On revient tout juste d’une semaine dans les belles montagnes du Vercors. Au programme : ski pour les 3 loups et leur papa, et préparation et acclamation de petits et grand sportif pour moi

Pour lui, on a renoncé à la jolie chambre de bébé. On savait, avant même de sortir de la maternité qu’il ne dormirait pas de sitôt dans un lit à barreaux. On ne l’a même pas remonté de la cave, c’est dire !

Pour ce dernier jour de vacances sous un soleil totalement radieux (je me suis vue dire à Troisfoispapa : tu vois, une des raisons qui me font penser qu’on a vraiment eu raison de s’installer ici, c’est ce temps de dingue en novembre)

Notre début d’année à Aix – cette « première séquence », comme ils disent à l’école, a été aussi joyeuse qu’éprouvante. Pour mille raisons. Parce que c’est chouette, de se réinventer

Hier soir, après m’avoir juré que tu éteindrais la lumière après 5 dernières pages de ton manga préféré, je t’ai entendu te tourner et te retourner dans ton lit. Je me suis approchée dans le noir, j’ai cherché ta petite tête, pour y coller quelques baisers

Je ne sais plus comment ça a commencé. Ni quand ça s’est vraiment arrêté. Mais il y a eu une période – longue, vous diront mes parents, pendant laquelle, régulièrement, lorsque tout, dans la maison silencieuse, semblait dormir, j’allais m’asseoir doucement, au pied de leur lit

© 2017 Trois fois maman -- Mentions légales