Bébé Loup a testé les couches Naty

NATY-COUCHES-BIOJe vous en parle parfois, nous opérons lentement mais sûrement notre petite révolution bio ! Et même si nous sommes très volontaires, il reste quelques grandes marges d’amélioration ! Les couches en faisaient partie. Jusqu’à cet été. Car depuis 7 ans, comme un bon petit soldat de la grande consommation, j’utilisais la marque de couches la plus connue du marché, pas écolos pour un sou, les couches, mais douces, mais sûres, mais « même mouillées elles sont sèches ».

Puisque c’était LA marque, je n’ai jamais remis en question son efficacité. Quand une couche débordait (mmmh), j’accusais la morphologie de mes enfants ou mon non-empressement à la changer.

Je l’avais évoqué ici, le passage aux couches lavables me paraissait juste une montagne beaucoup trop haute à gravir, et je n’avais pas connaissance de couches jetables bio, jusqu’à ce que je découvre Naty. Vos commentaires et messages ont souligné le fait que j’étais totalement  à la masse, et que beaucoup de mamans connaissaient comparaient et utilisaient les couches jetables écolo. Comme quoi, quand on ne se pose pas les bonnes questions, on peut passer 7 ans d’affilée à changer des couches sans jamais découvrir la vérité.

Car la vérité, je vous la livre telle que je l’ai découverte cet été : les couches jetables bio, ça existe donc. Mais en plus, elles sont douces, elles sont belles et elles sont efficaces !

Elles sont douces 

Alors là. Quand j’ai commencé à lire des trucs sur les couches jetables bio, j’ai pris un peu peur. La naturel coûte que coûte, au risque de poser sur les fesses de Bébé Loup des aplats de cartons en forme de couches, c’était niet. Mais si les couches Naty n’ont pas exactement la même texture que les couches pampers citées plus haut, elles restent tout à fait respectablement moelleuses pour le séant de mon dernier-né, qui semble s’en satisfaire parfaitement.

Elles sont belles 

Et ça, elles l’emportent haut la main sur les pampers et leurs illustrations de dessin animé (en plus c’est la pioche ces paquets de couches pampers. On peut pas choisir. Il y en a des pas trop mal, mais quand vous tombez sur un paquet de 48 couches Dora ou Winnie L’ourson, c’est les boules). Nan, sur les couches Naty, ce sont de jolies petites feuilles vertes discrètes. C’est sobre, c’est écolo, c’est parfaitement bobo, et nous, on adore !

Elles sont efficaces

Y’a des trucs comme ça, on met un temps fou à réaliser qu’on s’est fait avoir. Par exemple, pendant des années, ma maman (coucou maman) m’a accusée de lui piquer sa pince à épiler. Alors que pas du tout. En tout cas, pas autant qu’elle le disait. Et puis je suis partie de la maison. Et un jour, elle m’a avoué que sa pince à épiler continuait à disparaître. Ce qui VEUT DIRE que ce n’était pas moi. Bon sang.

Les couches c’est pareil. Pendant des années, j’ai cru que j’étais une mollasse du changement de couches. Que c’était pas cool de pas changer son bébé au milieu de la nuit, parce que le matin quand il se lève, il a une bouée autour des fesses et qu’il avance dans le couloir façon cow-boy en chouinant « s’est mouillé moua môman ».

Mais j’ai découvert que ça, c’était la faute de pampers. Absolument. Car avec les Naty, ça le fait pas du tout. Et pourtant, j’avais des taille 4 Naty, alors que je prends du 5 chez pampers. Va comprendre, Charles ! Enfin ce qui est sûr, c’est que niveau engorgement de la couche, Naty est au top.

NATY COUCHES TAILLE 4

Bon … et puis elles sont écolo

Et ça c’est un vrai plaisir. De savoir que Bébé Loup ne passe pas ses nuits et ses week-ends avec des produits chimiques  (genre pétrole) collés aux fesses (la journée, il a les couches de la crèche, je n’ai pas encore imposé les Naty là-bas, mais c’est une idée ;-)). De savoir qu’elles sont biodégradables, et que les tonnes de couches que je vais encore jeter ne vont pas polluer la planète en disparaissant. Ca flatte ma conscience de mère et de citoyenne en même temps.

Et puis je pensais que ce serait difficile à trouver, mais en fait, je les achète au monoprix du quartier !

Bref, Bébé Loup et nous, on est devenus des écolos de la couche sans se compliquer la vie !

PS1 : Puisque la crèche s’est mis en tête de rendre Bébé Loup « propre » rapidement, et que Monsieur réclame désormais le pot toutes les 5 minutes, nous sommes même passés depuis hier aux culottes d’apprentissages Naty … suite au prochain numéro !

PS2 : N’oubliez pas que si vous souhaitez devenir ambassadeur de Naty, rien de plus simple ! Il suffit de vous rendre sur le site de la marque et de parrainer 3 amis. En retour, vous bénéficierez d’échantillons gratuits, de réductions, d’informations … et de plein d’autres surprises !

PS3 : Outre les couches, nous avons avancé dans notre révolution écolo en résiliant notre contrat EDF pour un contrat Enercoop, fournisseur d’électricité verte. C’est super simple de changer de fournisseur, ça se fait en ligne en un clin d’oeil, et c’est vraiment une très belle coopérative, solidaire et citoyenne.  

6 commentaires
  1. Véro dit :

    coucou

    c’est marrant ma mère m’a passé un paquet taille 4 qui restait des cousins pour le petit dernier de la famille. Je suis dubitative pour le remplissage ! On verra qd j’essayerai !
    Sinon rien à voir ms j’en profite, je veux bien aussi un développement de ton régime … moi aussi 6 kg encore accrochés …

  2. Ptite maman dit :

    Bon j etais dubitative sur ce type de couches mais ton article m a poussee a regarder un peu plus en details.
    Je suis assez oartantes si elles passe le test de mes babouins alias les louloups aux fesses rouges.. Enfin du dernier de la tribus. A tenter donc la semaine pro. Meme papa loup est convaincu fortiche ton post 😉
    En plus elles sont dispo en abonnement amazon. Et oui nous nous avons un abonnement couches pamp’ : un des meilleurs prix a la couche (oui on en est la 😉
    Et d apres nos calculs on a bien pourrie la planete…
    Ps et bravo pour l humour tout en finesse de tes billets j adore:)

    • Troisfoismaman dit :

      Alors ! Si l’ai même convaincu Papa Loup, je suis pas peu fière 😉 Tu me diras ce que vous en pensez, surtout pour l’aspect mini-babouins, car je n’ai pas ce problème et je suis sûre que ça peut intéresser d’autres mamans ! Bises écolos 😉

  3. […] vous en ai parlé il y a quelques temps, Bébé Loup a testé et adopté les couches naturelles et écologiques Naty, et nous les commandons désormais par cartons entiers sur amazon, grâce au programme amazon […]

  4. Nathalie dit :

    J’utilise les naty depuis la naissance de mon fils qui a aujourd’hui 6 mois. Je voulais tenter les couches lavables, j’en ai même achetées mais je me suis vite découragée. Je voulais tout de même des couches les plus saines possible pour mon fils. J’ai essayé les Naty. Et j’en suis ravie. Il m’arrive d’avoir des fuites (surtout au début avec les selles de bébé allaité et maintenant la nuit car il garde sa couche 12h d’affilé) mais peu m’importe. Je sais que mes amies qui mettent des pampers ont aussi eu ce problème. Et honnêtement je préfère des fuites avec des couches saines que des fesses au sec dans du pétrole… En plus je trouve les naty sur Amazon avec mon abonnement ou sur bébé au naturel (de temps en temps des offres spéciales : 1 paquet acheté = 1 paquet offert)

  5. […] Loup a testé et adopté les couches naty il y a presque un an, et ma fibre écolo se sent désormais totalement en accord avec elle-même […]

  6. Alfredo dit :

    Nous adorons ces couches (toutes les tailles utilisées depuis N) mais malheureusement nous ne les utilisons plus qu’en journée depuis la taille 3, car contrairement à ce qui est dit dans cet article elles ne tiennent pas des nuits entières de 10h, en tout cas nous ne l’avons que trop rarement constaté avec notre petit. Cela reste malgré tout un produit à privilégier et que nous conseillons

Commentez !

© 2018 Trois fois maman -- Mentions légales